+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888
English
Français
Deutsch
Italiano
Español
Русский
中国
Português
日本

Portfolio Francisco De Goya Toute les oeuvres. (1212: À L Huile Sur Toile, Aquatinte, Brosse, Craie, D Huile, Dessin, Document, Eauforte, Encre, Encre De, Fresques, Gravure, Huile, Huile Sur Panneau, Huile Sur Toile, Lavage, Laver, Lithographie, Peinture, Peinture A, Peinture En, Pointe Sèche)

 

  • Francisco De Goya - Saturne dévorant un de ses fils
  • Francisco De Goya - la troisième mai 1808 ( exécution des défenseurs de madrid )
  • Francisco De Goya - Sabbat
  • Francisco De Goya - Asmodea
  • Francisco De Goya - Le Colossus
  • Francisco De Goya - le nu Maja
  • Francisco De Goya - Vol des sorcières
  • Francisco De Goya - Witches in the Air
  • Francisco De Goya - Combattez avec les clubs
  • Francisco De Goya - la maja nue ( la maja nue )
  • Francisco De Goya - portrait de le duc des `wellington`
  • Francisco De Goya - Le duc de Wellington
  • Francisco De Goya - Pedro Romero
  • Francisco De Goya - chien
  • Francisco De Goya - garçons jeu soldats
  • Francisco De Goya - Sabbat 1
  • Francisco De Goya - sabbat des sorcières
  • Francisco De Goya - le cour d'un `madhouse`
  • Francisco De Goya - colosse
  • Francisco De Goya - vol
  • Francisco De Goya - l'enterrement de l' sardines
  • Francisco De Goya - charles iv de l'espagne et sa famille
  • Francisco De Goya - Le sommeil de la raison engendre des monstres
  • Francisco De Goya - charles iv et sa Famille
  • Francisco De Goya - la troisième mai , 1808 l'exécution de l Défenseurs de madrid
  • Francisco De Goya - La Laitière de Bordeaux
  • Francisco De Goya - dona isabel de porcel
  • Francisco De Goya - Le Madhouse
 
Toutes les 1212 Oeuvres de Francisco De Goya






 Biographie de Francisco José de Goya y Lucientes
Francisco José de Goya y Lucientes, né à Fuendetodos, près de Saragosse, le 30 mars 1746 et mort à Bordeaux 16 avril 1828, est un peintre et graveur espagnol.
[Page - Francisco De Goya - 15Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes, né à Fuendetodos, près de Saragosse, le 30 mars 1746 et mort à Bordeaux le 16 avril 1828, est un peintre et graveur espagnol.

Biographie


Formation et premières commandes (années 1760-1775)

Né en 1746 à Fuendetodos, près de Saragosse, Francisco de Goya était le fils de Gracia Lucientes († 1785) et de José de Goya († 1781), maître doreur à Saragosse, où il était employé par les chanoines de la célèbre basilique du Pilar, alors en rénovation et en embellissement.

Élève de José Luzán à Saragosse dans les années 1760, le jeune Francisco a également vécu à Madrid, où il échoua plusieurs fois, entre 1763 et 1766 au concours de l'académie San Fernando, fondée en 1753.

Les années 1766-1771 correspondent à une période mal connue de la vie du peintre, où Goya est vraisemblablement resté à Madrid pour parfaire sa formation sous l'égide de Francisco Bayeu (1734-1795), un autre artiste de Saragosse protégé par Raphaël Mengs et devenu "peintre de Chambre" en 1767. Malgré les péchés de jeunesse évoqués dans sa correspondance ultérieure, Goya a surtout dû mettre à profit sa présence dans la capitale pour s'imprégner des chefs-d'œuvre contenus dans les collections royales, et notamment les fresques vigoureuses et lumineuses de Tiepolo au Palais royal.

Après un séjour à Rome et à Parme (où il participa en vain au concours de l'académie mais où ses "tons heurtés" lui sont reprochés) en 1771, il revint à Saragosse, où il reçut ses premières commandes. Entré, à l'instar de son père, au service des chanoines du Pilar, il fut choisi pour décorer le plafond d'une chapelle. Terminée en juillet 1772, cette fresque ouvrit la voie à d'autres commandes du même genre.

Il épousa, en juillet 1773, la sœur de Francisco Bayeu Josefa Bayeu, âgée de 26 ans. Il eut plusieurs enfants avec elle mais tous moururent en bas âge, à part l'un d'entre eux : le second, Francisco Javier de Goya, né le 2 décembre 1784.

Au service des Bourbon d'Espagne (1775-1785)

En 1775, Goya s'établit à Madrid (où il vécut, entre 1779 et 1819, dans la rue de Desengaño) et y obtint, probablement par l'entremise de Francisco Bayeu, sa première commande importante : des cartons (modèles de tapisserie) pour la Manufacture royale de Santa Barbara. Ces tapisseries, destinées à décorer les salles à manger du prince des Asturies (futur Charles IV) aux palais de l'Escorial et du Prado, occupèrent Goya jusqu'en 1778 et furent suivies, entre 1778 et 1780, par une nouvelle commande du même type destinée à fournir des tapisseries pour la chambre à coucher et l'antichambre de ce même prince au Prado.

Ayant obtenu l'autorisation de graver les œuvres de Diego Velázquez, Goya réalisa des aquatintes bientôt remarquées par Charles III. Cette étude des tableaux du grand maître du Siècle d'Or exerça une influence décisive sur l'œuvre du protégé de Bayeu.

Entré ainsi au service de la famille royale, Goya s'intégra aux cercles des ilustrados, ces "intellectuels" progressistes influencés par les idées des Lumières. Il rencontra ainsi le juriste Jovellanos, lié à Pedro de Campomanes et à José Moñino y Redondo de Floridablanca (dont Goya réalisa un portrait en pied en 1783), le graveur Sepulveda ou le financier basque François Cabarrus.

À nouveau sollicité par les chanoines du Pilar pour peindre une coupole de la basilique, il se heurta à la jalousie croissante de Bayeu qui, après avoir exigé en vain des corrections aux travaux de son beau-frère, était allé dénoncer aux commanditaires l'attitude récalcitrante de Goya, qui fut alors obligé de s'exécuter (1780-1781). Cette déconvenue devait l'éloigner durablement de Saragosse comme de son puissant beau-frère.

C'est en 1783 qu'il entra au service de Don Luis, un frère du roi, réalisant pour lui plusieurs portraits de famille dont une Famille de don Luis (1784), un portrait de groupe baigné d'un clair-obscur intimiste inspiré de Rembrandt.

Don Luis mourut l'année suivante, mais Goya retrouva un mécène en la personne du marquis de Peñafiel, futur duc d'Osuna, qui l'emploiera à plusieurs reprises.

Fort de ces hautes protections, il devint, le 4 mai 1785, directeur adjoint de la peinture à l'Académie de San Fernando (il remettra par exemple un rapport sur l'enseignement de l'art en octobre 1792).

Le peintre du roi (1786-1808)

Le 25 juin 1786, il est nommé peintre du roi d'Espagne avant de recevoir une nouvelle commande de cartons de tapisseries pour la salle à manger royale et la chambre à coucher des infantes du Prado. Cette tâche, qui l'occupa jusqu'en 1792, lui donna l'occasion d'introduire certains traits de satire sociale (évidents dans Le Pantin ou Le Mariage) qui tranchent déjà fortement avec les scènes galantes ou complaisantes des cartons réalisés dans les années 1770.

En 1788, l'arrivée au pouvoir de Charles IV et de son épouse Marie-Louise (pour lesquels le peintre travaillait depuis 1775) renforça la position de Goya à la Cour, le faisant accéder au titre de peintre de la Chambre dès l'année suivante. Cependant, l'inquiétude royale vis-à-vis de la Révolution française de 1789 (dont Goya et ses amis partageaient certaines idées) provoqua la disgrâce des Ilustrados en 1790 : Cabarrus fut arrêté, Jovellanos contraint à l'exil, et Goya temporairement tenu éloigné de la Cour.

En novembre 1792 il tomba gravement malade lors d'un voyage à Cadix (il s'agissait peut-être d'une forme de méningite). Après plusieurs mois de maladie qui le laissèrent temporairement et partiellement paralysé, il resta physiquement faible et définitivement sourd.

Après la mort de Francisco Bayeu, en 1795, Goya sollicita le titre de premier peintre de la Chambre porté par son défunt beau-frère. Il n'obtint pas satisfaction mais, à la même époque, il fut élu directeur de la peinture à San Fernando, poste qu'il abandonna deux ans plus tard en raison de ses problèmes de santé.

La même année, il rencontra la duchesse d'Albe dont il réalisa plusieurs portraits et dont il fut, dit-on (en se basant sur un séjour commun du peintre et de la duchesse à Sanlúcar, en Andalousie), l'amant.

C'est au tournant du siècle que Goya réalisa ses plus fameux chefs-d'œuvre.

Parmi ceux-ci, il faut inclure plusieurs commandes royales, telles que la coupole de la chapelle royale de San Antonio de la Florida, à Madrid (1798) ou le célèbre portrait de groupe de La famille de Charles IV (1800), où le peintre rend hommage aux Ménines de Vélazquez. Il est alors à l'apogée de sa carrière et le titre de Premier peintre de la Chambre vient enfin récompenser ses efforts. Il travailla également pour l'ambitieux Manuel Godoy, dont il immortalisa la maîtresse et future femme Pepita Tudó sous les traits de la sulfureuse La Maja nue (vers 1799-1800) et La Maja vêtue .

Mais ce point culminant de la carrière de Goya est aussi marqué par une grande déception : ses Caprices (Los Caprichos), un recueil de gravures à l'eau-forte et à l'aquatinte publié en février 1799, sont censurés sous la pression de l'Inquisition. L'artiste y avait en effet glissé, parmi des images sinistres et énigmatiques mêlant la bamboche populaire au fantastique préromantique, de violentes attaques contre l'archaïsme d'une société espagnole où l'Église exerçait encore une influence liberticide à l'aube du XIXe siècle.

Les années noires (1808-1828)

L'invasion française de 1808 joua un rôle crucial dans la vie de l'artiste. Favorable aux idées libérales apportées par les Français mais blessé dans son patriotisme, Goya hésita en effet pendant un certain temps entre la résistance incarnée par la Junte centrale de Séville et les idées de 1789 portées par le roi Joseph, frère de Napoléon Ier. L'année 1810, pendant laquelle il commença à graver Les Désastres de la guerre, un réquisitoire féroce contre les exactions françaises, tout en réalisant le portrait de Joseph Ier, montre bien le tiraillement qu'il ressentit alors et qui lui valut, quelques années plus tard, une réputation d'afrancesado.

En juin 1812, Josefa Bayeu, son épouse, mourut à l'âge de 65 ans. Deux mois plus tard, Wellington fit son entrée dans Madrid. Goya réalisa alors le portrait de celui qui avait vaincu les Français, manifestant ainsi son rejet de l'occupant français et son ralliement à la légitimité nationale (et, surtout, libérale) incarnée par les Cortes et le Conseil de régence de Cadix.

Ainsi, quand ces dernières institutions décidèrent d'organiser un concours pour commémorer l'insurrection madrilène du 2 mai 1808, Goya s'empressa de proposer de « perpétuer par le moyen du pinceau les plus notables et héroïques actions de notre glorieuse insurrection contre le tyran de l'Europe ». C'est ainsi que l'artiste peignit les célèbres Dos et Tres de Mayo (1814).

Le retour d'exil de Ferdinand VII allait cependant sonner le glas des projets de monarchie constitutionnelle et libérale auxquels Goya adhérait. S'il conserva sa place de Premier peintre de la Chambre, Goya s'alarma de la réaction absolutiste qui s'amplifia encore après l'écrasement des libéraux par le corps expéditionnaire français en 1823. Inquiété par l'Inquisition pour avoir peint la La Maja nue de Manuel Godoy, frappé à nouveau par la maladie dont il garda une surdité comme séquelle, écœuré par la politique réactionnaire de son souverain de maître, Goya fixa ses angoisses et ses désillusions dans les fameuses "Peintures noires" dont il décora les parois de la "maison du sourd" (située dans les environs de Madrid et achetée par le peintre en 1819).

Ce contexte sombre explique pourquoi Goya, prétextant un voyage de santé, quitta l'Espagne le 24 juin 1824 pour s'installer à Bordeaux, lieu d'exil d'autres afrancesados libéraux. Il y fut bientôt rejoint par sa compagne Leocadia Weiss et la fille de celle-ci, Rosario (qui était probablement la propre fille de Goya, ce dernier ayant vécu avec Leocadia depuis 1813). C'est dans cet exil français (ponctué de quelques séjours en Espagne) qu'il réalisa un recueil de lithographies sur le thème de la tauromachie intitulé Les Taureaux de Bordeaux (1825) et faisant suite aux estampes de la Tauromachie parues en 1816.

Âgé de 82 ans, Goya mourut à Bordeaux dans la nuit du 15 au 16 avril 1828. L'artiste fut inhumé dans le cimetière des Chartreux dans un caveau où reposait déjà son compatriote Martin Goicocchea, beau-père du fils du peintre et ancien maire de Madrid. Lors de l’exhumation en 1899, dans l’impossibilité de reconnaître les corps, ils furent renfermés tous deux dans le même cercueil et transférés dans le mausolée à la sacramental de San Isidro à Madrid.

Goya est l'ascendant, par sa descendance féminine, du peintre français Marius de Buzon.
[Biography - Francisco De Goya - 14Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (30 March 1746 - 16 April 1828) was a Spanish painter and printmaker regarded both as the last of the Old Masters and as the first of the moderns. Goya was a court painter to the Spanish Crown and a chronicler of history. The subversive and subjective element in his art, as well as his bold handling of paint, prov...
[Biography - Francisco De Goya - 17Ko]
Francisco de Goya was a prominent artist from Spain during the 1700s. He was the court painter of King Charles III of Spain. Besides the many paintings he did, Goya also was a master print maker, producing many long series of prints in his lifetime and chronicled history as well. His lifetime marked a shift in art world. Painters and other artists ...
[Page - Francisco De Goya - 4Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (March 30, 1746 – April 16, 1828) was an Aragonese Spanish painter and printmaker. Goya was a court painter to the Spanish Crown and a chronicler of history. He has been regarded both as the last of the Old Masters and as the first of the moderns. The subversive and subjective element in his art, as well as his bo...
[Page - Francisco De Goya - 9Ko]
Francisco de Goya (* 30. März 1746 in Fuendetodos, Aragón (Spanien) &dagger 16. April 1828 in Bordeaux vollständiger Name Francisco José de Goya y Lucientes) war ein spanischer Maler und Grafiker. Leben und Werk Die Familie Karls IV, 1800-01, Museo del PradoFrancisco de Goya war der Sohn des angesehenen Vergolders José de Goya (&dagger 1781) un...
[Biography - Francisco De Goya - 9Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (30 marzo 1746 - 16 aprile 1828) è stato un pittore e incisore spagnolo considerato sia come l'ultimo degli antichi maestri e come il primo dei moderni. Goya è stato un pittore di corte per la Corona spagnola e un cronista della storia. L'elemento sovversivo e soggettivo nella sua arte, così come la sua gestione a...
[Biography - Francisco De Goya - 18Ko]
Франсиско Хосе де Гойя у Lucientes (30 марта 1746 - 16 апреля 1828) был испанский художник и гравер рассматривать и как последний из старых мастеров, и как первый из современных шрифтов. Гойя был придворным художником испанской короны и летописец истории. Подрывных и субъективный элемент в своем искусстве, а также его смелое обращение с краской, мо...
[Biography - Francisco de Goya - 1Ko]
弗朗西斯科· 何塞· 戈雅,ÿLucientes(1746年3月30日 - 16年4月1828年)是西班牙画家和版画家认为作为最后的老船长,作为现代人的第一。 戈雅是宫廷画家,西班牙王室和历史的编年史。 在他的艺术的颠覆和主观元素,以及他大胆的油漆处理,提供了一个模型,为后世的艺术家,尤其是马奈,毕加索的作品。 青年 戈雅出生,在Fuendetodos,阿拉贡,西班牙在1746年何塞· 贝尼托· 戈雅ÿFranque和格拉西亚的Lucientesÿ萨尔瓦多。 他度过了他的童年,他的家人住在一个​​印有他母亲的家徽的房子在Fuendetodos。 他的父亲赢得了他作为一个吉尔德生活。 关于1749年,家庭买在萨拉戈萨市的一所房子,几年后,把它搬到...
[Biography - Francisco De Goya - 24Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (30 de março de 1746 - 16 Abril 1828) foi um pintor e gravurista espanhol considerado tanto como o último dos antigos mestres e como o primeiro dos modernos. Goya foi um pintor da corte para a Coroa espanhola e um cronista da história. O elemento subversivo e subjetiva em sua arte, bem como a sua manipulação em ne...
[Biography - Francisco De Goya - 19Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (30 de março de 1746 - 16 Abril 1828) foi um pintor espanhol e printmaker considerado tanto como o último dos antigos mestres e como o primeiro dos modernos. Goya foi um pintor da corte para a Coroa espanhola e um cronista da história. O elemento subversivo e subjetiva em sua arte, bem como sua manipulação ousada ...
[Biography - Francisco De Goya - 19Ko]
Francisco José de Goya y Lucientes (30 de março de 1746 - 16 Abril 1828) foi um pintor espanhol e printmaker considerado tanto como o último dos antigos mestres e como o primeiro dos modernos. Goya foi um pintor da corte para a Coroa espanhola e um cronista da história. O elemento subversivo e subjetiva em sua arte, bem como sua manipulação ousada ...
[Biography - Francisco De Goya - 19Ko]
フランシスコホセデゴヤイルシエンテス(1746年3月30日 - 1828年4月16日)はスペインの画家と版画家の巨匠の最後として、また現代人の最初のように両方考え。ゴヤは、スペインのクラウンと歴史の記録者に宮廷画家だった。破壊と彼の芸術の主観的な要素だけでなく、塗料の彼の大胆な処理は、特に芸術家、マネ、ピカソの後の世代の仕事のためのモデルを用意。 ユース ゴヤは、1746年にホセベニートデゴFranqueとグラシアデシエンテスYエルサルバドルにFuendetodos、アラゴン、スペインで生まれた。彼は彼の家族は、母親の家紋が付いた家に住んでいたFuendetodos、彼の幼年期を過ごした。彼の父は、金箔師として生計を獲得した。 1749年について、家族はサラゴサの街で家を買い、数年後にそこに...
[Biography - Francisco de Goya - 1Ko]
-- -- -- -- -- -