+ 1 (707) 877-4321
+ 33 977-198-888
English
Français
Deutsch
Italiano
Español
Русский
中国
Português
日本

"Napoléon au col du Saint-Bernard", huile de Jacques-Louis David (1748-1825, France)

Livraison gratuite. retours gratuits Tout le temps. Voir les détails.

Impression Sur Toile Jacques-Louis David , Impression Sur Toile Jacques-Louis David
'Napoléon au col du Saint-Bernard', huile de Jacques-Louis David (1748-1825, France)
Reproduction Jacques-Louis David , Reproduction Jacques-Louis David

Jacques-Louis David - huile

Napoléon au col du Saint-Bernard (1801), est une huile sur toile, (246 x 231 cm), maintenant dans la Österreichische Galerie Belvedere, Vienne. David et son atelier exécuté quatre versions de cette peinture, qui ne diffèrent que légèrement de la couleur du manteau.



 
Impression sur toile   Reproduction
Achat d'une reproduction sur toile de Jacques-Louis David Vous souhaitez acquérir une impression sur toile de cette œuvre de Jacques-Louis David ? WahooArt.com réalise pour vous une impression sur toile 100% cotton 400gsm avec les machines les plus modernes à la dimension que vous souhaitez sur toile 100% coton.
N’hésitez plus commandez maintenant votre œuvre !


  Achat d'une copie de Jacques-Louis David peinte à la main Pour juste un peu plus cher qu'une impression vous pouvez avoir une copie de cette oeuvre de Jacques-Louis David peinte à la main
Cliquez ici pour acheter une reproduction à l'huile peinte à la main de cette oeuvre de Jacques-Louis David peinte à la main

Jacques-Louis David, peintre français né le 30 août 1748 à Paris et mort le 29 décembre 1825 à Bruxelles, est considéré comme le chef de file de l’École néoclassique, dont il incarne le style pictural et l’option intellectuelle .

Il opère une rupture avec le style galant et libertin de la peinture du XVIIIe siècle représentée à l'époque par François Boucher et Carl Van Loo, et revendique l’héritage du classicisme de Nicolas Poussin et des idéaux esthétiques grecs et romains, en cherchant, selon sa propre formule, à « régénérer les arts en développant une peinture que les classiques grecs et romains auraient sans hésiter pu prendre pour la leur ».

De formation académique, il devient en 1780 un peintre renommé avec le Serment des Horaces. Membre de l'Académie des beaux-arts, il s'en éloigne sous la Révolution et entame en parallèle à sa carrière artistique une activité politique en devenant député à la Convention et ordonnateur des fêtes révolutionnaires. Son engagement l'amène à voter la mort du roi Louis XVI, et son amitié pour Maximilien de Robespierre lui vaudra, à la chute de celui-ci, d'être emprisonné lors de la réaction thermidorienne. Retiré des obligations politique sous le Directoire, il devient membre de l'Institut et se prend d'admiration pour Napoléon Bonaparte. Il se met à son service quand celui-ci accède au pouvoir impérial, et il réalise pour lui sa plus grande composition Le Sacre de Napoléon.

Sous la Restauration, son passé de révolutionnaire régicide et d'artiste impérial lui vaudra d'être exilé. Il se réfugie à Bruxelles et continue jusqu'à sa mort en 1825 son activité artistique.

Son œuvre, importante par le nombre, est exposée dans la plupart des musées d'Europe et aux États-Unis, et pour une grande partie au musée du Louvre. Elle est constituée principalement de tableaux d'histoire et de portraits. Il fut un maître pour deux générations d’artistes, venus de toute l’Europe pour se former dans son atelier, qui, à son apogée, comptait une quarantaine d’élèves, dont Girodet, Gros et Ingres furent les plus réputés.

Il fut l’un des artistes les plus admirés, enviés et honnis de son temps, autant pour ses engagements politiques que pour ses choix esthétiques. Par le passé, rarement un artiste a épousé à ce point les grandes causes de son temps en mêlant intimement art et politique.

Biographie

Enfance
 
Michel-Jean Sedaine, protecteur de David. Gravure de Pierre-Charles Lévesque d’après le portrait de David de 1772.Jacques-Louis David naît à Paris le 30 août 1748, quai de la Mégisserie, dans une famille de la petite bourgeoisie. Son père, Louis-Maurice David, est marchand-mercier de fers en gros à Paris. Pour s’élever socialement, il acquiert une charge de « commis aux aydes » (équivalent de receveur fiscal) à Beaumont-en-Auge dans la Généralité de Rouen (actuel département du Calvados). Sa mère, Marie-Geneviève, née Buron, appartient à une famille de maîtres-maçons ; son frère François Buron est architecte des Eaux et Forêts, son beau-frère Jacques-François Desmaisons est architecte et son second beau-frère Marc Desistaux est maître-charpentier. Elle est aussi, du côté maternel, cousine issue de germain du peintre François Boucher. Jacques-Louis est baptisé à l'église Saint-Germain l'Auxerrois le jour de sa naissance en présence de Jacques Prévost et Jeanne-Marguerite Lemesle, ses parrain et marraine.

Le jeune David est mis en pension au couvent de Picpus jusqu’au 2 décembre 1757, date à laquelle son père meurt, à l’âge de trente ans. Parmi les premiers biographe de David, Coupin suivi par Delécluze et Jules David , attribuait la cause du décès à un duel à l’épée. Mais A. Jal constatait que l'acte de décès ne donnait aucune indication sur les circonstances de la mort de Louis-Maurice David. David a alors neuf ans et sa mère fait appel à son frère François Buron pour l’aider à s’occuper de l’éducation de son fils. Après l’avoir fait suivre des cours chez un répétiteur, elle le fait entrer au collège des Quatre-Nations dans la classe de rhétorique. Dès lors, elle se retire à Évreux et laisse l’entière éducation de David à la charge de son frère. Ayant remarqué ses dispositions pour le dessin, sa famille envisage d’abord de lui faire embrasser la carrière d’architecte, comme ses deux oncles.

[Biography - Jacques-Louis David - 7Ko]
Jacques-Louis David (30 August 1748 - 29 December 1825) was a highly influential French painter in the Neoclassical style, considered to be the preeminent painter of the era. In the 1780s his cerebral brand of history painting marked a change in taste away from Rococo frivolity toward a classical austerity and severity, heightened feeling chiming w...
[Biography - Jacques-Louis David - 5Ko]
David was one of the most illustrious painters of the late 17th and early 18th centuries. He lived during a turbulent time in France, living through the French Revolution and then Napoleon’s rise to power. But David stayed strong during it all, defeating all the odds of loosing favor as factions changed and opinions were swayed. In fact, during the...
[Page - Jacques-Louis David - 4Ko]

 

WahooArt.com
Arts & Entertainment > Hobbies & Creative Arts > Artwork
W-BRUE-7YN5YV----FR-
"Napoléon au col du Saint-Bernard", huile de Jacques-Louis David (1748-1825, France)
/A55A04/w.nsf/O/BRUE-7YN5YV/$File/Jacques-Louis+David+-+Napoleon+at+the+St+Bernard+Pass+.JPG
Napoléon au col du Saint-Bernard (1801), est une huile sur toile, (246 x 231 cm), maintenant dans la Österreichische Galerie Belvedere, Vienne. David et son atelier exécuté quatre versions de cette peinture, qui ne diffèrent que légèrement de la couleur du manteau.
Jacques-Louis David
huile
huile
EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL- EMAIL